Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon
  1. Les Brodeuses de l'Histoire

Les Brodeuses de l'Histoire

Illustration de l'article : Les Brodeuses de l'Histoire

Qui ne connait pas la Tapisserie de la reine Mathilde ? Morel & Le Clainche nous plonge avec Les Brodeuses de l'Histoire au coeur même de l'histoire avec la conception de ce chef d'oeuvre de la broderie médiévale.

Guillaume Lenoir, professeur d'histoire et critique littéraire à "Unité normande" a écrit ceci, que les auteurs ont reçu avec grande liesse :

"Voilà un roman historique tout à fait singulier : le scénario est particulièrement original. L'intrigue se déroule lors de la réalisation de La Telle du Conquest, dans un monastère anglais, parmi le peuple des brodeuses et brodeurs, venus de Normandie, de Bretagne et d'Angleterre, comme ce fut certainement le cas. C'est un récit à plusieurs mains qui permet ainsi de mieux comprendre les réactions des différents peuples placés sous la férule du Conquérant: Normands avantageux, Saxons pleins de rancoeurs, Bretonnes laborieuses qui ont fui l'Armorique où elles crevaient de faim, attirées par le mirage de la splendeur du Duc-Roi. C'est l'histoire, perçue par de petites gens qui participent à la réalisation d'un chef-d'oeuvre qui, neuf siècles plus tard, nous fascine toujours. Pourquoi cette broderie, véritable bande dessinée qui raconte l'extraordinaire aventure de la conquête de l'Angleterre par les Normands? Ouvrage de propagande, certes. Mais réalisation pleine de sous-entendus, qui intrigue encore aujourd'hui: indiscutablement, l'inspiration était normande (l'évêque Odon de Bayeux, demi-frère du Duc-Roi, était le commanditaire), mais, parmi les brodeurs et brodeuses et aussi parmi ceux qui préparaient les scènes à représenter, il y avait des Saxons, des Anglo-Danois qui s'attachèrent à montrer que les vaincus d'Hastings étaient dignes des vainqueurs de la plaine de Senlac.

Les auteurs de cette aventure ont su respecter cette dualité d'inspiration : ils en donnent une explication plausible et nourrissent ainsi une intrigue qui confère du poids à ce roman historique.

L'ouvrage, bien présenté, est précédé de larges extraits en couleurs de la célèbre broderie. Cela permet de suivre l'avancement du travail des brodeuses et de mieux comprendre les intentions des auteurs des cartons et esquisses représentant les scènes de La Telle du Conquest. Les remarques sur le choix des couleurs, sur les attitudes des protagonistes, sur les scènes étranges ou ludiques des bordures montrent de la part des auteurs de ce livre un vrai savoir sur les mentalités de l'époque et la façon de les représenter.

La Broderie de Bayeux est un trésor inestimable, d'une richesse documentaire incomparable: tout le haut Moyen Age s'y trouve consigné et l'on s'aperçoit vite que cette période, trop longtemps considérée comme brutale et fruste, recélait des connaissances issues de l'Antiquité gréco-latine. Ce n'était pas une période de rupture, mais de continuité.

Denise Morel et Marie France Le Clainche ont su le montrer avec talent et leur érudition n'est pas pesante: c'est par petites touches, au gré de l'intrigue, que l'on découvre les connaissances et les préoccupations des contemporains de la Conquête. Du grand art. A la hauteur de l'héroïne principale de cet excellent roman historique; la Telle du Conquest, dite Tapisserie de la reine Mathilde, ou encore Broderie de Bayeux. Une invitation à la voir une nouvelle fois: on ne s'en lasse pas."

Quand il est si difficile d'avoir des échos de livres qui n'ont pas la chance d'être des best-sellers ou des prix Goncourt, cela fait vraiment plaisir.

""
02 février 2007 à 17:17
Par



Opinions sur "Les Brodeuses de l'Histoire"

Protection Quel est le plus sombre ? Blanc ou noir ?

Informations
Validation Votre adresse IP : 54.161.96.152, sera conservée tant que votre commentaire sera publié.
Détails sur le livre :

  • Date : 00 0000
  • Format : Broché

Précédents ouvrages sur le Moyen Age

La correspondance de Tolkien

C'est une partie de la correspondance du maitre de l'héroïc fantasy, J-R-R Tolkien qui nous est aujourd'hui rapportée, nous offrant la génèse de la Terre du Milieu, mais aussi ses nombreuses discussions avec ses éditeurs, parents et amis.

Le Ruistre

Jean-Charles Kraehn, à qui l'on doit Les Aigles décapitées, nous offre ici une superbe histoire ou se mèle aventures chevaleresques, humour grivois et reconstitution d'époque, le tout soupoudré de texte en vieux français.

Les héritiers de Mantefaule

Tirant plus vers le médiéval fantastique que le Moyen Age, Les héritiers de Mantefaule n'en est pas moins un magnifique roman, destiné aux jeunes lecteur, et dont son auteur, Camille-Brissot a su nous offrir une histoire pleine de rebondissements.

Info complémentaires

Services et Infos