Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon
  1. La conquête arabe

La conquête arabe

Illustration de l'article : La conquête arabe

Après avoir reçu la révélation, Mahomed donne aux Arabes une religion commune, l'Islam, et leur impose l'unité politique en même temps que l'unité religieuse. Aussitôt après la mort du Prophète, les Arabes se font conquérants.

En moins de dix ans (634-643), ils conquièrent la Syrie sur l'Empire byzantin, la Chaldée et de l' Assyrie sur l'Empire perse, l' Egypte, autre province byzantine, et enfin la Perse elle-même. Sous les Califes Omeyyades de Damas, les Arabes enlèvent à l'Empire byzantin toute l'Afrique du Nord (696-708), puis passent en Espagne. Après avoir défait l'armée des Wisigoths près de Jerez de la Frontera (711), ils se rendent maîtres de la quasi-totalité de la péninsule. Leur élan n'est brisé que par la victoire de Charles Martel, près de Poitiers, en 732. A l'Est, ils conquièrent l'Afghanistan, le Turkestan et une partie de l'Inde ; mais ils échouent devant Constantinople (717). Au moment où les Omeyyades sont dépossédés du Califat en 750, l'Empire arabe s'étend, d'un seul tenant, du sud de la Gaule au nord-ouest de l'Inde.

La prise du pouvoir

Omeyyades, ou Umayyades, en arabe (Banou Oumayya). La dynastie des Omeyyades régna à Damas de 661 à 750 et à Cordoue de 756 à 1031. Elle fut fondée par Moawiyya, du clan quraychite, proclamé Calife à Damas en 661 à la suite de sévères luttes de clans. Chef des Omeyyades et gouverneur de la Syrie, Moawiyya veut venger le meurtre de son cousin Othman et refuse de reconnaître la validité de la succession accordée à Ali, cousin et gendre du Prophète (QSSL). Un conflit armé éclate à Siffin, sur l'Euphrate. Une trêve proposée par Moawiyya et acceptée par Ali permet au premier de conserver le contrôle de la Syrie. Progressivement, Moawiyya affirme son autorité et, lorsque Ali est assassiné en 661 par un kharidjite, il s'empare du Califat (661-680) et fait de Damas la capitale de la nouvelle dynastie.

Dissensions religieuses

Cet affrontement porte en germe la division de la communauté musulmane en trois grands ensembles : ceux qui se réclament d'Ali, revendiquant pour lui seul ou pour un de ses descendants le califat, sont à l'origine du chiisme (de chia, "parti") ; les partisans d'Ali qui refusent le principe de la trêve au nom des principes originels de l'Islam font sécession et sont à l'origine du kharidjisme (les kharidjites sont "les sortants") ; enfin, tous ceux qui soutiennent Moawiyya, ou qui se rallient progressivement à l'autorité du calife en place, sont à l'origine du sunnisme (de sunna, la tradition, que ces musulmans affirment respecter avant tout).

La tâche urgente pour Moawiyya est de restaurer le pouvoir du calife, ébranlé par des années de luttes intestines. Il désigne, de son vivant, son fils Yazid pour lui succéder, assurant ainsi le pouvoir de la dynastie des Omeyyades. Même si le principe dynastique n'est pas reconnu de droit, le califat se transmet de fait à l'intérieur de la même famille, ce qui n'empêche ni les dissensions dans la communauté ni les rivalités. Après la mort de Moawiyya, en 680, l'Empire omeyyade connaît une grave crise religieuse et politique : Husayn, le second fils d'Ali, tente de s'emparer du califat. En 680, il est massacré avec soixante-dix des siens à Kerbala (en Irak), qui devient l'un des hauts lieux du chiisme ; en 685, al-Mukhtar, fervent partisan d'Ali, conduit une autre révolte chiite et tente de renverser le pouvoir omeyyade ; l'agitation des kharidjites est également une source constante de déstabilisation.

""
03 novembre 2005 à 09:16
Par
Source : <u>La Nouvelle République



Opinions sur "La conquête arabe"

Protection La Terre est plate. (vrai/faux)

Informations
Validation Votre adresse IP : 54.161.96.152, sera conservée tant que votre commentaire sera publié.

27 janvier 2009 à 21:02

Mahomed avait quelle age quand il a vu l'ange Gabriel ?


28 janvier 2009 à 14:37

L'ange Gabriel serait apparu à Mahomet vers l'âge de 40 ans (610) dans la grotte de Hira.

En savoir plus :
L'Expansion musulmane, VIIe-XIe siècles

Critères de recherche :

Catégorie :
Civilisation



Articles Connexes

Le désert ensable les Mille Bouddhas

Selon la légende, courant 366 de notre ère, le moine bouddhiste Lo-Tzun, après avoir eu la vision de mille bouddhas, se serait mis en quête de trouver des partenaires spirituels afin d’édifier les premiers temples dans un réseau de grottes, atteignant le nombre impressionnant de plusieurs centaines en quelques années. A partir du IVe siècle, et durant mille ans, les moines et les pèlerins se succédèrent dans ces...

De rares textes islamiques numérisés

D'ici quatre ans, l'université américaine de Princeton va diffuser sur Internet de précieux textes islamiques anciens, les mettant ainsi à la disposition des théologiens musulmans et du grand public. Avec plus de 10 000 textes, dont les plus vieux remontent au VIIIe siècle, l'université compte la plus importante collection de manuscrits islamiques en Amérique du Nord. L'établissement a décidé de...

Les Grottes de Longmen

Les Grottes de Longmen se situent dans la banlieue sud de Luoyang, chef-lieu de la province du Henan en Chine. Elles se trouvent très précisément à 13 km du centre-ville. Là, deux montagnes se font face et elles sont séparées par la rivière Yihe. Environ deux mille cavernes contenant dix mille statues de bouddhas se répartissent sur les deux rives de l'Yihe. Après avoir creusé les Grottes de Dunhuang dans la...

Le trésor du maçon

Six siècles que le trésor attendait. Il aura fallu des travaux de restauration et la morsure du marteau-piqueur dans le mur pour que le propriétaire d'une ancienne demeure voit tout à coup dégouliner les pièces de tous côtés. "Je faisais une ouverture pour creuser une fenêtre quand ça s'est mis à tomber autour de moi, explique cet heureux bricoleur qui souhaite garder l'anonymat. Comme les monnaies...

L'église contre le rayon vert

Maurice Rosart, le découvreur du rayon vert de la cathédrale de Strasbourg est persuadé que l'Eglise voit d'un mauvais oeil ce rai de lumière qui à chaque équinoxe illumine un Christ de pierre remplissant les travées de curieux. Ce 21 septembre encore, ils étaient une petite centaine à photographier ce moment rare où, à 12h42 précises, prenant sa couleur verte en traversant un vitrail le soleil vient...

Info complémentaires

Services et Infos