Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon
  1. Découverte d'un four de bronzier du XIVe

Découverte d'un four de bronzier du XIVe

Illustration de l'article : Découverte d'un four de bronzier du XIVe

Au plus fort de la canicule, un homme agenouillé gratte le sol. "J’ai connu pire, se rassure-t-il. C’était sur des fouilles à la campagne, quand le terrain décapé renvoyait une grande partie du rayonnement solaire." L’archéologue Nicolas Thomas est en train de mettre au jour un ensemble de pierres qui occupe tous les esprits de l’équipe depuis plusieurs mois. Une découverte unique. Un véritable cadeau de la terre pour un chercheur comme lui, spécialiste des questions métallurgiques.

Nous sommes en plein Paris, dans la cour d’un hôtel particulier du Marais. Les fouilleurs de l'INRAP explorent le lieu avant les travaux de construction d’un auditorium. Cet étrange pavement qui apparaît sous la truelle de l’archéologue est bien ce que l’on pressentait: un four de bronzier du moyen-âge.

Les objets qui surgissent sans cesse confirment la piste: "Un fragment de creuset. C’est un bord." D’un geste, Nicolas Thomas dessine dans l’air la partie manquante du récipient. "Et ça, c’est un bout de four" reconnaît le spécialiste en retournant dans ses doigts une pierre patatoïdale.

Aurore, qui gratte le sol à ses côtés, lui dépose dans la main ce qu’il identifie comme un moule avec une empreinte. "Particulièrement bien conservé, ça!"

La découverte suivante est verte et transparente. "Alors voilà, ça en est. C’est joli, c’est beau, c’est vitrifié. En fait, ça, c’est de la paroi de four. Le sable contenu dans l’argile s’est transformé en verre parce que ça a chauffé très fort."

Les sachets de plastique se remplissent à une vitesse étonnante. Tout ce mobilier sera étudié avec le plus grand soin. Et pas seulement ça. On tamise la terre elle-même de multiples fois. Ce qui échappe à l’œil ne passera pas entre les mailles du grillage. Cette exigeante précision permet d’extirper de la parcelle de terrain de 80 mètres carrés bien plus d’informations que prévu.

Il faut dire que le sous-sol de l’Hôtel de Mongelas est riche. C’est une vraie chance. L’ensemble du chantier peut donner une vision globale de l’atelier d’époque. D’ailleurs, la cave de l’artisan est encore là, quasi intacte, avec une partie de son escalier. Ces découvertes révèlent ce qu’aucun livre n’avait vraiment mis en mémoire: le mode de vie et les activités techniques d’une équipe de bronziers du moyen-âge, ainsi que de nombreuses informations sur le fonctionnement du quartier, de la ville, de la société du XIVe siècle.

Quant à moi, je suis heureux d’assister à cette mise au jour, et d’en conserver l’histoire grâce à la vidéo. Ces centaines d’heures d’enregistrement constituent un document sur la découverte d’un site rare et de sa fouille particulièrement méticuleuse. A cet instant, je ne regrette pas mon pari: accompagner les archéologues absolument tous les jours et filmer, tout, systématiquement.

Les couches supérieures sont à présent retirées. Le four est là. Un tel vestige de cette époque apparaît pour la première fois sous les yeux d’une équipe de scientifiques. L’impression qu’il procure est inattendue: c’est beau. Seuls les véhicules que l’on entend klaxonner à vingt mètres de là, dans la rue des Archives, nous rappellent que nous sommes à Paris au XXIe siècle.

Mais l’étude de ce site n’a pas fini d’étonner. Les chercheurs vont lui faire livrer, pendant les jours et mois qui suivront, quantités d’informations parmi lesquelles quelques surprises...

Tout cela, vous pourrez le découvrir dans mon film documentaire de 52 minutes.

""
13 décembre 2004 à 10:13
Par
Source : patrick-rebeaud.ifrance.com



Opinions sur "Découverte d'un four de bronzier du XIVe"

Protection Calculez (100-50)/2

Informations
Validation Votre adresse IP : 54.162.136.26, sera conservée tant que votre commentaire sera publié.
Critères de recherche :

Catégorie :
Société



Articles Connexes

Il y a 700 disparaissait l'Ordre du Temple

Durant la journée du 13 octobre 1307, Guillaume de Nogaret, sur ordre du roi Philippe IV le Bel, procédait à l'arrestation de l'ensemble des Templiers présent sur le territoire de France, sonnant le glas d'un ordre religieux prestigieux et ouvrant la voie à la plus merveilleuse des légendes médiévales. Fondé en Terre Sainte en 1119, lors de la première croisade, par le chevalier Hugues de Payns, la Milice du...

Le donjon de Vincennes rendu au peuple

Vincennes, nationalement connu pour son majestueux donjon, est le lieu de l'autorité royale depuis la fin du XIIe siècle. Il est attesté que Louis VII, roi de France, y signe des actes royaux prouvant l'existence, ci ce n'est d'un château, tout du moins d'une résidence royale. Durant 2 siècles, Vincennes sera certainement le lieu de villégiature des rois de France sans que ceux-ci n'éprouvent le besoin...

Héloïse et Abélard

Plus de 800 ans après leur mort, Héloïse et Abélard soulèvent toujours les passions et une controverse littéraire fait à nouveau rage sur l'authenticité de lettres attribuées aux amants infortunés. Une première édition intégrale en français, publiée chez Gallimard, des "Lettres de deux amants", correspondance passionnée entre le brillant théologien et son...

La Gironde au XIVe siècle

Dans le système moyenâgeux, il était difficile pour le Prince de prélever régulièrement patentes, impôts, droits, taxes et coutumes. Ces derniers étaient ponctionnés quand le besoin s'en faisait sentir avec maintes dérogations accordées à qui un pèlerin en route vers Compostelle, qui un vassal serviable. La méthode n'était guère bureaucratique et ordonnée, l'on se contentait de décréter sur la place publique et de faire quelques descentes là où cela sentait les bons deniers.

La Sainte Tunique de Jésus est un faux

Conservée au sein de la Basilique Saint Denys à Argenteuil, le mystère de la relique est enfin révélé. Peu connue du public, elle est aussi importante pour les croyants que le "suaire" de Turin. Le mythe veut que le Christ ait porté cette tunique lors de son chemin de croix. Depuis des siècles, elle est adulée par des millions de chrétien.

Info complémentaires

Services et Infos