Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon
  1. Découverte du VIe siècle à Ajaccio

Découverte du VIe siècle à Ajaccio

Illustration de l'article : Découverte du VIe siècle à Ajaccio

Les vestiges extrêmement bien conservés d'un baptistère de la première cathédrale d'Ajaccio ont été mis à jour.

Datant probablement du Ve siècle, ces vestiges constituent une découverte exceptionnelle, selon l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) qui en a fait l'annonce le 9 juin.

Cette découverte permet notamment de conforter l'hypothèse que l'évangélisation de la Corse s'est faite à partir de l'Afrique du nord.

Le baptistère découvert et extrêmement bien conservé est constitué d'une abside au centre de laquelle la grande cuve baptismale, d'une profondeur de 1,34m, est cruciforme, un détail à rapprocher des modèles découverts en Afrique du Nord.

"Cette découverte est exceptionnelle car le baptistère date du paléochrétien - des premiers chrétiens, entre les Ier et Ve siècles", a expliqué Daniel Istria, l'archéologue de l'Inrap responsable de cette fouille.

Son équipe travaille depuis mars 2005 sur le "site Alban", tout proche du centre ville, sur lequel avait été érigée, dans les années 1930, une Manufacture des Tabacs d'Ajaccio, dont il ne reste plus qu'une belle façade dans le style mauresque, inscrite à l'inventaire des monuments historiques.

Le baptistère était "associé à la première cathédrale d'Ajaccio dont la localisation précise est encore inconnue", explique l'Inrap.

Sur cinq baptistères associés au premier siège épiscopal de l'île, situé probablement, comme cette récente découverte, au coeur de l'agglomération antique d'Ajaccio, trois ont été mis au jour jusqu'à présent: Mariana (à Lucciana, Haute-Corse), Sagone (Corse-du-Sud) et celui du site Alban.

La fouille d'un important dépotoir associé à ce complexe a permis de recueillir près de 5.000 fragments de céramique, sur lesquels les experts commencent à travailler. En outre, un cimetière édifié sur le baptistère après son abandon, au VIe ou VIIe siècle, a permis de découvrir 81 tombes aux sépultures extrêmement variées et aux squelettes très bien conservés.

Selon l'Inrap, l'archéologie préventive qui impose, en vertu d'une loi, de procéder à un diagnostic archéologique avant toute construction ou aménagement important, privé ou public, a permis en quatre ans d'existence d'apporter "une actualité scientifique sans précédent pour la période charnière entre la fin de l'Antiquité et le début du Moyen-Age".

Les archéologues de l'Inrap, établissement public qui recèle la plus importante structure archéologique française, travaillent sur près de 2.500 chantiers par an.

Ils ont notamment mis au jour quatre basiliques paléochrétiennes dont les datations oscillent entre le IVe et le Ve siècle: Arles et Marseille, Rezé et Roanne.

""
10 juillet 2005 à 22:42
Par



Opinions sur "Découverte du VIe siècle à Ajaccio"

Protection Calculez (100-50)/2

Informations
Validation Votre adresse IP : 54.158.166.0, sera conservée tant que votre commentaire sera publié.
En savoir plus :
La Corse médiévale

Critères de recherche :

Catégorie :
Archéologie



Articles Connexes

Une cathédrale médiévale a 100 ans

Vous avez bien lu. Ca se passe au Etats Unis où la capitale, Washington, va fêter le centenaire de sa cathédrale gothique Saint Pierre & Saint Paul. Lorsqu'en 1791, le congrès choisis l'emplacement pour la construction du Capitole, Georges Washington, dans le même temps, missionna Pierre l'Enfant de réaliser un plan général du futur siège du gouvernement. Ce dernier y fit figurer une église "destinée aux...

Rendez-nous notre icône

C'est l'histoire d'une icône du VIe siècle vendue aux enchères en 2003 à Avignon pour 45 000 euros et qui en vaut aujourd'hui 1,5 million, une pièce exceptionnelle que le Louvre regrette d'avoir laissé échapper outre-Manche. La transaction s'était pourtant déroulée dans des conditions sérieuses. C'est un marchand anglais de renom, Richard Temple, qui a fait l'acquisition de cette...

Mochicas: le mystère des sacrifices

Les analyses génétiques ont tranché. Les Moches, ou Mochicas, qui ont érigé une civilisation brillante en Amérique du Sud il y a 1500 ans, sacrifiaient bel et bien d'autres Moches... mais pas les leurs ! On connaît fort peu de choses d'eux, en dépit de leurs talents artistiques indéniables (céramiques), de leur parfaite maîtrise métallurgique (réalisation d'alliages utilisés pour...

La Sainte Tunique de Jésus est un faux

Conservée au sein de la Basilique Saint Denys à Argenteuil, le mystère de la relique est enfin révélé. Peu connue du public, elle est aussi importante pour les croyants que le "suaire" de Turin. Le mythe veut que le Christ ait porté cette tunique lors de son chemin de croix. Depuis des siècles, elle est adulée par des millions de chrétien.

La roquette daterait du VIIe siècle

Pyongyang, dont les ambitions nucléaires inquiètent, affirme que les Coréens ont inventé la première roquette il y a... 1300 ans. L'agence de presse officielle nord-coréenne KCNA a rapporté lundi 30 mai que des armes similaires aux roquettes à réaction modernes étaient utilisées en Corée dans le royaume de Koguryo, au VIIe siècle. "La première roquette était très rudimentaire,...

Info complémentaires

Services et Infos