Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon
  1. Droit commercial au Moyen Âge

Droit commercial au Moyen Âge

Illustration de l'article : Droit commercial au Moyen Âge

Le Droit commercial, branche du Droit privé, au même titre que le Droit civil (droit commun s'appliquant à tous), est l'ensemble des règles juridiques applicables aux commerçants dans l'exercice de leur activité professionnelle et régissant aussi, quoique de manière plus exceptionnelle, l'activité commerciale, voire les actes de commerce accomplis par toute personne.

Tel en est la définition

Mais qu'en est-il de son introduction et de son application au Moyen Âge

L'inexistence, à Rome, d'un droit commercial spécial pour les commerçants, implique que ce droit n'apparait en Europe, comme branche autonome du droit, qu'au Moyen Age et plus particulièrement à la fin du XIè siècle dans certaines villes d'Italie (Venise, Gênes, Florence), de France (les "Villefranches") et de Suisse et d'Allemagne (les "Freiburg") qui ont obtenu leur indépendance et où le pouvoir politique est exercé par des commerçants, marchands ou banquiers.

L'Europe sort alors de la période "noire" de l'an 1000, celle des barbares, des fiefs en guerre et des brigands qui compliquent voire rendent impossibles les échanges entre commerçants. A cette époque le droit est composé d'une infinité de coutumes d'application territoriale, faites pour des communautés rurales qui vivent sans commerce et repliées sur elles-mêmes. Dans cette France rurale du Moyen Age la société est composée de trois "états" : le clergé (privilège de la lecture et de l'écriture), la noblesse (souveraine des fiefs et propriétaire du sol) et le tiers état (serfs, manants, vilains). De cette catégorie d'artisans et d'ouvriers nait celle des marchands (fabrication, commerce) : ne pouvant acquérir les privilèges des clercs et des nobles ils s'émancipent et créent leur propre "classe", ce qui démontre que le droit commercial est, à ses débuts, un droit de réaction.

Grâce aux marchands le XIIe siécle voit l'apparition de "bourgs" organisés en communes puis de foires et de marchés, ce qui entraîne la renaissance du commerce (accroissement des échanges) puis la nécessité d'élaborer et d'appliquer un droit nouveau fondé sur l'équité et les usages des marchands. A ses débuts ce droit est avant tout un droit professionnel (achats et ventes) et un droit associé au commerce de mer. Il est organisé au sein des villes par les "consuls" ou "juges consulaires" sortes de conseillers municipaux et de juges élus par les marchands qui appliquent des usages professionnels inspirés du droit romain (fondé sur l'égalité entre citoyens) et du droit canonique (avec l'hostilité au profit en moins) tout en cherchant à établir les rapports entre commerçants en dehors des coutumes et des autorités locales (clercs, nobles). C'est ainsi qu'apparaissent les règles de droit commercial relatives aux échanges, au transport maritime, aux sociétés, aux lettres de change, à la banqueroute.

""
29 novembre 2004 à 13:05
Par
Source : www.news-eco.com



Opinions sur "Droit commercial au Moyen Âge"

Protection La pomme est bleu. (vrai/faux)

Informations
Validation Votre adresse IP : 50.17.21.7, sera conservée tant que votre commentaire sera publié.
Critères de recherche :

Catégorie :
Droit & Economie



Articles Connexes

Les taxes au Moyen Age

Au Moyen-Age, l’expression "taillable et serviable à merci" avait tout son poids. Le serf, paysan, marchand étaient sans cesse mis à contribution à l’entretien du domaine de leur seigneur. Faites sonner monnaies et trébucher argent. Voici venu le temps de régler nos comptes. L’impôt touchait le contribuable à tous les niveaux, celui de sa personne, des ses biens, de sa production tant pour le marchand et le paysan et sur...

Défrichements du Moyen Age et toponymie

L'époque féodale est une période importante pour la création et la stabilisation de la toponymie. Dans tous les pays d'Occident, on voit alors apparaître de nombreux noms de lieux issus des défrichements des XIe, XIIe et XIIIe siècles. L'essor démographique, le perfectionnement des techniques agricoles et l'amélioration de l'outillage avec l'emploi croissant du fer, libèrent de la main d'oeuvre, favorisent l'essor rural et la colonisation de nouvelles terres.

La corse au moyen âge

Abandonné depuis une trentaine d’années, le site de Lucciana est à nouveau entre les mains d’archéologues placés sous la responsabilité de Philippe Pergola. Premières nouvelles : la Corse n’a pas cessé d’exister entre la période romaine et la domination de Pise. On y vivait même dans le luxe avec des vins d’Espagne qu’on ne trouvait pas, à la même époque, sur les...

Des bijoux dérobés au British Museum

Des antiquités et des bijoux datant du XIIe au XVIe siècle en Chine ont été dérobés vendredi 5 novembre au British Museum, a-t-on appris auprès du musée. Au total, une quinzaine de pièces, dont des épingles à cheveux et des protections pour ongles ont été emportées par les cambrioleurs, en plein jour, a révélé le British Museum lundi, refusant cependant de préciser les...

Le mystère d'Angkor

Troie, Persépolis et Angkor comptent parmi les sites majeurs qui ont profondément marqué l’histoire de l’humanité. Les travaux archéologiques de plusieurs équipes, ainsi que des reconstitutions exceptionnelles en 3D de ces cités de légende, vont permettre de mieux comprendre les civilisations qui les ont bâties et de retracer les différentes étapes de leur évolution, du temps de leur splendeur...

Info complémentaires

Services et Infos