Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon
  1. Fin de chantier à Prague

Fin de chantier à Prague

Illustration de l'article : Fin de chantier à Prague

Une équipe d'archéologue, dirigée par Petr Jurina vient d'achever une campagne de fouille, longue de 3 ans, au coeur de la ville de Prague, Place de la République. Les trouvailles sont nombreuses. On dénombre des monnaies, des bijoux, des tessons de céramique, mais aussi une bague portant des inscriptions hébraïques et plus intéressant, des latrines équipées de vitres en verre, tout cela réparti au milieu de 3 habitations de type roman.

La ville de Prague est fondée vers la fin du IXe siècle par les slaves qui occupent alors la région. Bâti sur l'emplacement d'une ancienne forteresse, elle devient capitale de la Bohème en 1085, lors du couronnement du roi Vratislav et va dés lors rapidement croître grâce à son emplacement stratégique entre l'est et l'ouest de l'Europe.

Petr Jurina estime que la ville d'origine devait être trop petite, déjà habitée par la cour royale, l'aristocratie locale, et les habitants de longue date, aussi, le roi du certainement réquisitionner des terres pour loger ces nouveaux commerçants qu'il installa sur la rive droite de la Vltava.

Durant les décennies suivantes, ce sont plusieurs petits villages qui vont s'ériger tout autour de Prague, sans pour autant s'assembler à la cité et dont la période florissante se situera vers le milieu du XIIe siècle. Au XIIIe siècle, pendant les règnes de Premysl Otakar I et Venceslas I, la cité est entourée d'un puissant rempart. Malheureusement, en raison du coût élevé d'un tel ouvrage, l'espace choisi est limité à la Vieille-Ville, si bien que les habitations extérieures se retrouvent sans protection. Par sécurité, le roi ordonne leur démolition et le déplacement des populations. Pendant plusieurs années, l'agglomération est laissée à l'abandon, servant de refuge aux déshérités de diverses ethnies. C'est de cette époque que dates les habitations et les objets retrouvés.

Petr Jurina explique que les résultats des fouille que la Prague romane, dont il reste environ 80 bâtisses, ne se concentrait pas exclusivement dans la Vieille Ville, mais aussi tout autour de ses murailles.

Il faudra attendre Charles IV pour qu'en 1347, la Nouvelle-Ville soit fondée à l'extérieure des remparts et que Prague et sa banlieue ne forme plus qu'une seule et même ville.

""
23 août 2006 à 17:35
Par



Opinions sur "Fin de chantier à Prague"

Protection Quel est le plus sombre ? Blanc ou noir ?

Informations
Validation Votre adresse IP : 54.80.210.251, sera conservée tant que votre commentaire sera publié.
Critères de recherche :

Catégorie :
Archéologie



Articles Connexes

Incendie de la porte médiévale Namdaemun

Le 10 février dernier, la magnifique porte d'entrée sud de la ville de Séoul fut dévorée par les flammes. Dés le lendemain, le pyromane était arrêté par les forces de l'ordre. Edifiée en 1398 en 3 ans seulement, la Namdaemun, aussi appelée Sungnyemun, Porte des cérémonies élevées, était l'entrée principale de la ville de Séoul durant le Moyen Age....

Le manuscrit de Dalimil

C'est à François Avril, connaisseur français de vieux manuscrits, que nous devons la récente découverte du fragment de la traduction latine de la chronique de Dalimil. Le fragment richement enluminé a fait l'objet d'une vente publique à l'hôtel Drouot de Paris, et c'est la Bibliothèque nationale de Prague qui l'a finalement acquis pour 364 644 euros. Le texte passait d'abord pour un vieux manuscrit...

La fresque qui va changer l'histoire

La restauration des monuments historiques de Prague met à jour des objets et oeuvres dont l'existence était entièrement ignorée pendant des siècles. Parmi ces découvertes relativement nombreuses ces derniers temps, il y a les très précieuses fresques du XIVe siècle que les restaurateurs ont dévoilées sur les murs de l'église Sainte-Anne. "Une découverte qui peut changer l'histoire de...

Un manuscrit tchèque aux enchères

Un simple cahier dont l'aspect extérieur ne trahit nullement le trésor qui se cache à l'intérieur. C'est ainsi que se présente le fragment de la traduction latine d'une chronique qu'on avait attribuée à un certain Dalimil, mais qui avait été rédigée en réalité, vers 1314, par un chroniqueur anonyme. Le manuscrit a été acquis pour 364 644 euros par la...

Le Domesday Book sur Internet

Depuis le 4 août dernier, les archives nationales du Royaume Unis proposent sur Internet, une publication complète de leur plus précieux document, le Domesday Book, qui est le recensement de l'Angleterre de la fin du XIe siècle. Décidé fin 1085 par Guillaume le Conquérant, ce travail cadastral devait garantir et répertorier les droits fiscaux de la couronne, lesquels portaient sur les taxes et impôts nationaux, mais aussi et...

Info complémentaires

Services et Infos