Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon
  1. Mochicas: le mystère des sacrifices

Mochicas: le mystère des sacrifices

Illustration de l'article : Mochicas: le mystère des sacrifices

Les analyses génétiques ont tranché. Les Moches, ou Mochicas, qui ont érigé une civilisation brillante en Amérique du Sud il y a 1500 ans, sacrifiaient bel et bien d'autres Moches... mais pas les leurs !

On connaît fort peu de choses d'eux, en dépit de leurs talents artistiques indéniables (céramiques), de leur parfaite maîtrise métallurgique (réalisation d'alliages utilisés pour produire des bijoux, des armes ou des outils), et des techniques d'irrigation si ingénieuses que les légumes poussaient à volonté dans des vallées pourtant sèches. Cette civilisation brillante a régné au nord-ouest du Pérou entre le IIe et le VIIIe siècle après J.-C, soit longtemps avant les Incas -au point où plusieurs historiens voient dans ces derniers des héritiers des Moches.

Un peuple hautement civilisé. Mais qui vénérait un dieu au nom qui fait froid dans le dos, Ai Apaec le coupeur de tête ! Humiliés, pelés vivants, décapités, démembrés, vidés dans un bain de sang ou abandonnés à l'appétit vorace des vautours, tel était le destin de ceux qui étaient choisis pour le sacrifice.

Les scènes de tortures décrites sur les poteries et les fresques murales sont si violentes que certains experts pensèrent d'abord qu'il s'agissait d'une ruse pour dissuader d'éventuels ennemis. Mais les analyses réalisées sur les squelettes ont prouvé que les sanglantes tortures étaient bien réelles. Restait donc à savoir qui étaient ces victimes : des ennemis capturés ? Ou, à l'inverse, l'élite locale, ce que laisserait supposer les représentations de combattants Moches vêtus de façon somptueuse, où l'un triomphe sur l'autre sans l'achever. Le sacrifice serait, dans cette hypothèse, l'aboutissement d'un combat rituel destiné à honorer les dieux.

Fin du suspense grâce aux révélations publiées récemment dans la revue Current Anthropology par Richard Sutter et Rosa Cortez de l'Université de Chicago. En comparant principalement les racines dentaires - un caractère physique fortement influencé par la génétique - des autres populations de la côte Nord du Pérou avec celles d'ossements retrouvés dans une pyramide de la capitale Moche (ainsi que d'autres caractéristiques du squelette pour confirmation), les chercheurs ont conclu que les victimes étaient bel et bien des Moches mais venus de vallées voisines. Des victimes de conflits locaux et territoriaux ?

""
02 octobre 2005 à 12:14
Par
Source : www.sciencepresse.qc.ca



Opinions sur "Mochicas: le mystère des sacrifices"

Protection En quelle année est-on ?

Informations
Validation Votre adresse IP : 54.211.227.36, sera conservée tant que votre commentaire sera publié.
En savoir plus :
Le Pérou avant les Incas

Critères de recherche :

Catégorie :
Rites & Coutumes



Articles Connexes

Rendez-nous notre icône

C'est l'histoire d'une icône du VIe siècle vendue aux enchères en 2003 à Avignon pour 45 000 euros et qui en vaut aujourd'hui 1,5 million, une pièce exceptionnelle que le Louvre regrette d'avoir laissé échapper outre-Manche. La transaction s'était pourtant déroulée dans des conditions sérieuses. C'est un marchand anglais de renom, Richard Temple, qui a fait l'acquisition de cette...

Découverte du VIe siècle à Ajaccio

Les vestiges extrêmement bien conservés d'un baptistère de la première cathédrale d'Ajaccio ont été mis à jour. Datant probablement du Ve siècle, ces vestiges constituent une découverte exceptionnelle, selon l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) qui en a fait l'annonce le 9 juin. Cette découverte permet notamment de conforter l'hypothèse que...

La Sainte Tunique de Jésus est un faux

Conservée au sein de la Basilique Saint Denys à Argenteuil, le mystère de la relique est enfin révélé. Peu connue du public, elle est aussi importante pour les croyants que le "suaire" de Turin. Le mythe veut que le Christ ait porté cette tunique lors de son chemin de croix. Depuis des siècles, elle est adulée par des millions de chrétien.

Gisors : Légende templière

Tous les habitants du pays vous le diront, au château se trouve " Le " trésors. D'ailleurs qui n'a jamais entendu parlé d'un soit disant trésors d'un un quelconque château. Mais là, des fait historiques et des extrapolations loin d'être absurdes donnent un goût de réalité à cette légende. Le 13 octobre 1307, les templiers sont arrêtés par ordre du roi de France. Il est...

Un temple cambodgien découvert

Les équipes de l’autorité Apsara ont mis au jour les vestiges d’un temple post-angkorien à dix mètres à peine de la RN6, juste à côté du “village culturel” de Siem Reap, au cœur d’une zone de constructions hôtelières qui menaçaient directement le site. Les fouilles, entamées il y a 15 jours dans le village de Phum Patri, ont permis d’exhumer, outre les fondements du...

Info complémentaires

Services et Infos