Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon
  1. Le musée de Cluny récupère un coffret XIIIe

Le musée de Cluny récupère un coffret XIIIe

Illustration de l'article : Le musée de Cluny récupère un coffret XIIIe

Le ministère de la culture vient d'annoncer l'acquisition par l'Etat pour le musée de Cluny, d'un exceptionnel coffret gothique en ivoire.

Ce coffret en ivoire se distingue par la qualité de sa sculpture et par son iconographie romanesque et courtoise. Cette oeuvre prend place dans un ensemble de six coffrets profanes réalisés à Paris au début du XIVe siècle; le plus célèbre appartient au trésor de la cathédrale de Cracovie, les autres pièces sont dans les collections de grands musées d'Europe et des Etats-Unis. Les musées français n’en conservaient pas.

Cet exemplaire, jusqu'alors le fleuron de l’une des plus intéressantes collections d'art médiéval réunies dans les années 1920-1930 comble désormais ce manque.

Les cinq plaques d’ivoire d’éléphant qui composent le coffret représentent un florilège de scènes célèbres de la littérature médiévale : scène de tournoi, épisode de Tristan et Yseult, scènes de l'histoire de Lancelot et de Gauvain, notamment. Les dimensions du coffret (H:9,7 cm, L:25,7 cm, l:16,7 cm) ajoutent encore à sa rareté. Débitées au centre des défenses de l'éléphant, ses plaques sont ainsi les plus grandes possibles. Le coffret est caractéristique de l’art du règne de Philippe Le Bel (1285-1314) au cours duquel les commandes royales, princières et ecclésiastiques suscitent le développement d'un milieu artistique créatif et de haute qualité. L'orfèvrerie et la sculpture s'épanouissent alors en recherchant davantage de souplesse, de raffinement et de préciosité.

L’oeuvre aujourd’hui acquise fera date dans l’histoire des acquisitions du musée de Cluny – musée national du Moyen Âge qui ne conservait pas de coffret gothique profane. Elle prendra sa place aux côtés d'autres chefs d'oeuvres de la sculpture sur ivoire du XIVe comme la valve de boîte à miroir dite L’Assemblée et le triptyque provenant de Saint-Sulpice du Tarn.

""
03 mars 2008 à 17:19
Par



Opinions sur "Le musée de Cluny récupère un coffret XIIIe"

Protection Le poisson nage. (vrai/faux)

Informations
Validation Votre adresse IP : 54.80.60.91, sera conservée tant que votre commentaire sera publié.
En savoir plus :
Musée national du Moyen Âge : Thermes de Cluny

Critères de recherche :

Catégorie :
Art & Culture



Articles Connexes

Imbroglio autour d'un manuscrit

Ce n'est pas un simple bout de parchemin qui remue autant les cours de justice, mais un exemplaire de la Torah du XIIIe siècle. Possession d'un antiquaire, ce manuscrit aurait été volé à la Bibliothèque Nationale de France il y a 6 ans. Acquit par la France en 1668, l'ouvrage, appelé Sefer Torah, représente ce qu'il y a de plus précieux aux yeux de juifs. Sa forme d'origine est celle d'un parchemin,...

Un cimetière médiéval à Besançon

C'est à l'occasion d'une fouille menée par l'Institut national de recherche en archéologie préventive que ce cimetière a été découvert, avec la mise à jour de trois squelettes enfouis à deux mètres sous terre. La découverte est inattendue dans une ville où l'on s'attend toujours à tomber sur des vestiges romains. Cette fouille préventive a été...

Catharisme : Légendes, mythes, fantasmes

Quête du Graal, rites et textes réinterprétés, croyance en la migration de l'âme, vision du monde manichéenne, cruauté abyssale des persécutions et citadelles imprenables : le catharisme suscite la fascination alors que, paradoxe, son rôle historique majeur est souvent méconnu.

Un bas-relief du XIIIe retrouvé

Un bas-relief de la fin du XIIIe siècle représentant les trois rois mages a été retrouvé dans les parois d'un puits d'une propriété agricole et a rejoint le musée archéologique de Lattes (Hérault). Selon la direction du musée, ce bas-relief ornait l'église romane de Lattes, avant sa destruction à la fin du XVIIe siècle. Comme souvent, les pierres ont ensuite été...

Incendie de la porte médiévale Namdaemun

Le 10 février dernier, la magnifique porte d'entrée sud de la ville de Séoul fut dévorée par les flammes. Dés le lendemain, le pyromane était arrêté par les forces de l'ordre. Edifiée en 1398 en 3 ans seulement, la Namdaemun, aussi appelée Sungnyemun, Porte des cérémonies élevées, était l'entrée principale de la ville de Séoul durant le Moyen Age....

Info complémentaires

Services et Infos