Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon
  1. Des nouvelles d'Azincourt

Des nouvelles d'Azincourt

Illustration de l'article : Des nouvelles d'Azincourt
Azincourt, miniature du XVe siècle

Une universitaire porte un coup au mythe britannique d'Azincourt. L'étendue de la victoire britannique contre les Français à Azincourt, qui est considérée comme un des principaux hauts faits de l'histoire militaire du pays, a été exagérée pendant presque six siècles, rapporte dimanche 29 mai l'hebdomadaire The Sunday times, citant une universitaire.

Les troupes anglaises et galloises étaient certes beaucoup moins nombreuses que leurs ennemis français à Azincourt (nord de la France), explique dans un livre Anne Curry, professeur d'histoire médiévale à l'université de Southampton, mais seulement dans une proportion de deux contre trois.

Les estimations des cinquante dernières années faisaient état d'un rapport d'au moins quatre contre un, en défaveur des Anglais.

"Les chiffres ont été exagérés au fil des siècles pour des raisons patriotiques", a expliqué Anne Curry, dont le livre "Azincourt: une nouvelle Histoire", sera publié en juin. "C'est un mythe qui a été forgé autour de la personne d'Henry V pour construire sa réputation en tant que roi", a ajouté l'universitaire, qui a effectué des recherches aux Archives nationales de Londres et à la Bibliothèque nationale à Paris. Selon Anne Curry, il y avait 8.000 Britanniques à Azincourt, et 12.000 côté français, des données qu'elle a pu établir en retrouvant les noms et sommes versées aux combattants des deux bords, qui étaient tous des mercenaires.

La bataille d'Azincourt, le 25 octobre 1415, a marqué un tournant dans l'art de la guerre, consacrant la victoire des troupes à pied et archers britanniques sur la chevalerie française, qui a été décimée. Azincourt est régulièrement évoqué, avec Waterloo et Trafalgar, par les journaux populaires à grands tirages britanniques, lorsque surgit un différend entre Paris et Londres.

""
01 juillet 2005 à 11:53
(Maj : 25/10/2011)
Par



Opinions sur "Des nouvelles d'Azincourt"

Protection Combien de "n" dans Moyen Age ?

Informations
Validation Votre adresse IP : 54.166.38.16, sera conservée tant que votre commentaire sera publié.
En savoir plus :
La Bataille D'Azincourt, 1415

Critères de recherche :

Catégorie :
Etudes & Analyses



Articles Connexes

Le château de Blandy-les-Tours

Si un rendez-vous est à prendre, c'est bien le 14 et le 15 septembre à Blandy-les-Tours. Fermé depuis plus de 2 ans pour la dernière tranche d'une restauration complète débutée en 1992 après à l'achat du monument par le conseil général de Seine-et-Marne, le château de Blandy-les-Tours réouvre ses portes au public à l'occasion des journées du patrimoine. Attesté...

Jeanne d'Arc ou momie égyptienne ?

C'est le 30 mai 1431 que Jeanne d'Arc, condamnée pour hérésie par l'envahisseur anglais, est conduite au bûcher place du Vieux Marché à Rouen. Leur méfait commis, les accusateurs ordonnaient que ses restes soient incinérés par deux fois et jetés à dans Seine. Seulement voilà, une légende veut qu'un individu ait recueilli sous le bûcher des restes de la "Pucelle...

Le donjon de Vincennes rendu au peuple

Vincennes, nationalement connu pour son majestueux donjon, est le lieu de l'autorité royale depuis la fin du XIIe siècle. Il est attesté que Louis VII, roi de France, y signe des actes royaux prouvant l'existence, ci ce n'est d'un château, tout du moins d'une résidence royale. Durant 2 siècles, Vincennes sera certainement le lieu de villégiature des rois de France sans que ceux-ci n'éprouvent le besoin...

Le Livre d'heures de Louis XII

Le musée Getty de Los Angeles expose en première mondiale une reconstitution partielle du Livre d'heures du souverain français Louis XII. Ce chef-d'oeuvre de l'art de la Renaissance avait été dispersé il y a plus de trois siècles. Au Moyen-Age, chaque famille noble se devait de posséder son Livre d'heures, recueil de base pour la pratique de la religion catholique comprenant des prières et un calendrier ainsi...

Un château sous le palais de justice

La Ville rose a mis à la lumière un site archéologique d'ampleur. Le château médiéval des comtes de Toulouse se trouvait sous le palais de justice. Les fouilles préventives, devançant les travaux d'agrandissement de la cour d'appel de Toulouse, ont révélé un chef-d'oeuvre archéologique : le château médiéval des comtes de Toulouse. Les archéologues ont...

Info complémentaires

Services et Infos