Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon
  1. Le premier âge de la féodalité

Le premier âge de la féodalité

Illustration de l'article : Le premier âge de la féodalité

Tandis qu'approchait la troisième année qui suivit le millénaire (...), le monde, secouant sa poussière pour rejeter sa vétusté, parut se revêtir partout d'un blanc manteau d'églises." Mille fois citée, cette remarque est tirée d'un ouvrage de Raoul le Glabre, rédigé au début du XIe siècle. Le moine bourguignon y notait les prémices d'un renouveau, après une longue période où les famines se conjuguaient aux invasions. Le manuscrit de cette Historiae figure en bonne place dans l'exposition du Louvre consacrée à l'art roman, expression de cette "renaissance".

Les dates retenues par les commissaires pour encadrer le phénomène roman sont nettes : de l'avènement d'Hugues Capet (987) au divorce de Louis VII, son lointain descendant, avec Aliénor d'Aquitaine (1152). Avant 987, les pôles religieux avaient été les seuls à résister à l'effondrement de la société occidentale au moment de la dissolution progressive de l'Empire carolingien, après la mort de Charlemagne (814). Les luttes fratricides entre les héritiers de l'empereur, les invasions vikings, hongroises et arabes, la décadence des villes, l'effondrement démographique et les famines successives semblaient sonner le glas de l'Europe - surtout à l'ouest, dans ce qui deviendra la France. Dans l'Empire germanique, les derniers carolingiens, relayés plus tard par la dynastie ottonienne, résistent mieux aux calamités.

La "renaissance" du Xe siècle tient sans doute à la coïncidence d'un certain nombre de phénomènes : changement climatique (réchauffement), qui permet une embellie économique et une remontée de la démographie, fin des grandes invasions...

Monastères et abbayes

Les grandes communautés monastiques - à commencer par Cluny, fondée en 900 - deviennent les nouveaux centres intellectuels et économiques de cette Europe atomisée. Surtout dans sa partie occidentale. La nouvelle dynastie capétienne, cantonnée en Ile-de-France, va lentement élargir son aire d'influence, tandis que les routes vont se rouvrir peu à peu, pour permettre les pèlerinages et la circulation des marchandises. Après la bataille d'Hastings, en 1066, le duc de Normandie, Guillaume le Conquérant, commence la conquête de l'Angleterre. La première croisade va être prêchée en 1095 par le pape Urbain II. Jérusalem est prise en 1099. L'année précédente, l'abbaye de Cîteaux avait été fondée.

Entre 1050 et 1100 sont notamment élevées les églises abbatiales de Sainte-Foy de Conques (Aveyron), Saint-Pierre de Moissac (Tarn-et-Garonne), Saint-Benoît-sur-Loire (Loiret) et Saint-Sernin de Toulouse, chefs-d'œuvre de l'art roman encore visibles aujourd'hui.

C'est à cette époque charnière que les paroisses vont apparaître, avec la construction, dans chacune d'entre elles, d'une église, avec son baptistère et son cimetière. L'art roman va donc considérablement marquer l'Europe occidentale de son empreinte, et surtout la France et le nord de l'Espagne (Catalogne). Après 1152, l'époque bascule dans le deuxième âge de la féodalité : l'abbé Suger fait construire à Saint-Denis la première cathédrale gothique. Le roi de France, longtemps contesté, assoit son pouvoir. Les centres économiques et culturels, longtemps cantonnés dans les communautés monastiques, vont regagner les villes.

""
13 avril 2005 à 10:46
Par
Source : Le Monde



Opinions sur "Le premier âge de la féodalité"

Protection Quelle est la couleur de la voiture jaune de Oui-Oui ?

Informations
Validation Votre adresse IP : 184.73.33.127, sera conservée tant que votre commentaire sera publié.
En savoir plus :
Qu'est-ce que la féodalité ?

Critères de recherche :

Catégorie :
Société



Articles Connexes

Une monnaie rarissime découverte

Une pièce de monnaie rarissime, frappée par les Croisés au milieu du XIIIe siècle, a été découverte lors de fouilles archéologiques à Jaffa, dans les faubourgs de Tel-Aviv, a annoncé jeudi 10 mars le département israélien des Antiquités. La pièce en argent du royaume franc, d'une valeur faciale d'un demi-drachme, a été frappé uniquement entre 1251 et 1257. Elle...

Un manuscrit tchèque aux enchères

Un simple cahier dont l'aspect extérieur ne trahit nullement le trésor qui se cache à l'intérieur. C'est ainsi que se présente le fragment de la traduction latine d'une chronique qu'on avait attribuée à un certain Dalimil, mais qui avait été rédigée en réalité, vers 1314, par un chroniqueur anonyme. Le manuscrit a été acquis pour 364 644 euros par la...

Héloïse et Abélard

Plus de 800 ans après leur mort, Héloïse et Abélard soulèvent toujours les passions et une controverse littéraire fait à nouveau rage sur l'authenticité de lettres attribuées aux amants infortunés. Une première édition intégrale en français, publiée chez Gallimard, des "Lettres de deux amants", correspondance passionnée entre le brillant théologien et son...

Le Moyen Âge monte au créneau

Depuis une trentaine années, la passion du public pour le Moyen Âge, ce millénaire de l'histoire de l'Occident que les experts situent entre l'effondrement de l'empire romain et la fin du XVe siècle, ne se dément pas. Des livres de Régine Pernoud au succès mondial du Nom de la Rose d'Umberto Eco, de La Chambre des dames de Jeanne Bourin à des films comme Les Visiteurs, ou Le Seigneur des anneaux, de...

La Gironde au XIVe siècle

Dans le système moyenâgeux, il était difficile pour le Prince de prélever régulièrement patentes, impôts, droits, taxes et coutumes. Ces derniers étaient ponctionnés quand le besoin s'en faisait sentir avec maintes dérogations accordées à qui un pèlerin en route vers Compostelle, qui un vassal serviable. La méthode n'était guère bureaucratique et ordonnée, l'on se contentait de décréter sur la place publique et de faire quelques descentes là où cela sentait les bons deniers.

Info complémentaires

Services et Infos