Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon
  1. Restauration de Chinon

Restauration de Chinon

Illustration de l'article : Restauration de Chinon

La forteresse royale de Chinon, siège de la Cour pendant vingt ans au XVe siècle et lieu de la rencontre historique entre Charles VII et Jeanne d'Arc en 1429, va retrouver toute sa splendeur grâce à un vaste programme de restructuration d'une durée de trois ans.

Les travaux débuteront en septembre et se poursuivront jusqu'en 2008. Plus de onze millions d'euros seront investis par le Conseil Général d'Indre-et-Loire, propriétaire de la forteresse construite sur un éperon rocheux de 500 mètres de long dominant la ville.

"Depuis 1870, où certains ont commencé à réfléchir à une reconstruction, sept ou huit projets ont été proposés mais aucun n'a abouti pour différentes raisons. Aujourd'hui, un projet est lancé et il redonnera au site son aspect forteresse passablement abîmée par les ans et les hommes" explique Ulysse Jollet, conservateur du château. "Ce n'est que justice pour une forteresse qui a été capitale anglaise pour les possessions continentales du roi d'Angleterre Henri II Plantagenêt au XIIe siècle, et capitale française sous Charles VII durant vingt années" souligne le conservateur.

La construction du château, modèle d'architecture militaire médiévale, fut entamée au XIIe siècle par le comte de Blois Thibaut 1er, et poursuivi par Henri II Plantagenêt, Philippe Auguste et Charles VII.

L'édifice se compose de plusieurs parties distinctes: le donjon du Coudray, la partie la plus ancienne où Jeanne d'Arc a logé pendant son séjour à Chinon avant de partir pour son tragique destin, le château du milieu avec les logis royaux, la tour de l'horloge, et le Fort Saint-Georges.

A partir du milieu du XVe siècle, le château a été peu à peu délaissé par les successeurs de Charles VII. "Il servira de forteresse de garnison puis sera déserté au profit des châteaux style Renaissance construits à proximité" regrette le conservateur.

Mal entretenu, abandonné, le château est pillé pour récupérer les matériaux de construction, puis menacé de démolition au début du XIXe siècle. En 1854, l'écrivain Prosper Mérimée, inspecteur en chef des Monuments historiques, demande que l'on respecte le site et lance une campagne de restauration qui permettra de consolider une partie de l'enceinte.

"Les travaux, qui ne gêneront pas les visites, prévoient le renforcement et la restauration des remparts du donjon du Coudray, la couverture des logis royaux qui retrouveront leurs toits, leur forme originale, et la construction d'un bâtiment contemporain pour l'accueil et les expositions, dont l'entrée se fera par le fort Saint-Georges restauré" précise M. Jollet.

Aujourd'hui, malgré son délabrement, la forteresse de Chinon accueille 100.000 visiteurs par an qui peuvent y découvrir notamment un musée Jeanne d'Arc dans la tour de l'horloge, quatre salles des logis royaux et un grand chemin de ronde entourant le château.

""
14 septembre 2005 à 11:19
Par
Source : Batiweb



Opinions sur "Restauration de Chinon"

Protection La Terre est plate. (vrai/faux)

Informations
Validation Votre adresse IP : 23.20.50.146, sera conservée tant que votre commentaire sera publié.
En savoir plus :
Charles VII

Critères de recherche :

Catégorie :
Architecture



Articles Connexes

Le château de Blandy-les-Tours

Si un rendez-vous est à prendre, c'est bien le 14 et le 15 septembre à Blandy-les-Tours. Fermé depuis plus de 2 ans pour la dernière tranche d'une restauration complète débutée en 1992 après à l'achat du monument par le conseil général de Seine-et-Marne, le château de Blandy-les-Tours réouvre ses portes au public à l'occasion des journées du patrimoine. Attesté...

Le donjon de Vincennes rendu au peuple

Vincennes, nationalement connu pour son majestueux donjon, est le lieu de l'autorité royale depuis la fin du XIIe siècle. Il est attesté que Louis VII, roi de France, y signe des actes royaux prouvant l'existence, ci ce n'est d'un château, tout du moins d'une résidence royale. Durant 2 siècles, Vincennes sera certainement le lieu de villégiature des rois de France sans que ceux-ci n'éprouvent le besoin...

Le château de Bran en vente

La très ancienne famille des Habsbourg a annoncé le 10 janvier son intention de se séparer d'une demeure prestigieuse et mythique, le château de Bran. Confisqué en 1958 par le régime communiste à la famille royale de Roumanie, le château, propriété de l'état roumain, avait été légué le 26 mai 2006 à Dominic de Habsbourg, petit fils de la reine Marie. Les Habsbourgs, qui ne...

Un château sous le palais de justice

La Ville rose a mis à la lumière un site archéologique d'ampleur. Le château médiéval des comtes de Toulouse se trouvait sous le palais de justice. Les fouilles préventives, devançant les travaux d'agrandissement de la cour d'appel de Toulouse, ont révélé un chef-d'oeuvre archéologique : le château médiéval des comtes de Toulouse. Les archéologues ont...

Des nouvelles d'Azincourt

Une universitaire porte un coup au mythe britannique d'Azincourt. L'étendue de la victoire britannique contre les Français à Azincourt, qui est considérée comme un des principaux hauts faits de l'histoire militaire du pays, a été exagérée pendant presque six siècles, rapporte dimanche 29 mai l'hebdomadaire The Sunday times, citant une universitaire.

Info complémentaires

Services et Infos