Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon
  1. Le Saint-Suaire de Turin

Le Saint-Suaire de Turin

Illustration de l'article : Le Saint-Suaire de Turin

L'authenticité du Saint-Suaire de Turin est une nouvelle fois remise en cause. Le magazine Science et Vie explique dans son édition de juillet avoir fabriqué un faux du linge censé avoir enveloppé le corps de Jésus-Christ, à partir d'une technique médiévale.

Selon des tests au carbone 14 réalisés en 1988, le linceul daterait de 1260 à 1390 après Jésus-Christ, avec un taux de certitude de 95 pour cent. Mais ces résultats sont régulièrement contestés par les "sindonologues", partisans de l'authenticité du Saint-Suaire. Ils affirment que la relique est impossible à reproduire.

Le magazine a demandé au Dr Jacques di Costanzo, du centre hospitalier universitaire de Marseille, de fabriquer un suaire à partir d'un tissu appliqué sur un bas-relief en recourant aux techniques d'un faussaire médiéval. Et ce médecin passionné par les énigmes historiques a réalisé un faux «convaincant», précise Science et Vie.

Dans les années 1980, le chimiste Walter McCrone, aujourd'hui décédé, a fait des analyses sur le suaire pour savoir ce que contenaient les fibres de lin colorées. Il a découvert des particules d'oxyde de fer et du vermillon. Du collagène, un liant utilisé sous forme de gélatine animale pour fixer les couleurs, avait également été identifié.

Reproduire un suaire "n'est pas compliqué", selon l'historien Paul-Eric Blanrue. "Il suffit de refaire un suaire avec les composants qu'a retrouvés le Dr McCrone", a-t-il expliqué mardi 21 juin sur Europe-1.

"Pour la technique, on a utilisé un bas-relief qu'on a recouvert d'un drap de lin humidifié. On l'a fait sécher et on a tapoté tout doucement dessus avec de l'oxyde de fer, c'est-à-dire de la rouille". La couleur a ensuite été fixée avec de la gélatine.

Le tissu ainsi obtenu a résisté au lavage, au chauffage à 250 degrés. Il a également été trempé dans de l'acide citrique, de l'acide acétique et du bisulfite, avant d'être immergé pendant 24 heures dans de l'acide oxalique, un décapant antirouille. Mais, malgré ce traitement de choc, "l'image n'a pas été altérée", précise Science et Vie.

"C'est exactement la même chose", a précisé M. Blanrue. "Il est 100 pour cent identique à l'original, c'est-à-dire que vous avez également l'effet trois dimensions, l'effet de relief. On a véritablement l'impression qu'il y a un corps qui a séjourné dans le lin".

D'autre part, un drap de lin appliqué pendant 36 heures sur la sculpture a été soumis à la vaporographie, une technique reproduisant les effets d'une réaction chimique sur le corps d'un supplicié. Or, aucune impression n'a été obtenue par ce procédé, souligne le magazine, observant que cette absence de résultat "fournit ainsi une preuve par défaut".

""
02 août 2005 à 18:56
Par
Source : Cyberpresse.ca



Opinions sur "Le Saint-Suaire de Turin"

Protection Ecrivez uanu1u000u sans les u

Informations
Validation Votre adresse IP : 50.19.33.5, sera conservée tant que votre commentaire sera publié.
En savoir plus :
Le Suaire de Turin

Critères de recherche :

Catégorie :
Etudes & Analyses



Articles Connexes

Benoit XVI et Manuel II Paléologue

Les jours qui viennent de s'écouler n'ont pas été calme pour les communautés musulmanes et chrétiennes. En effet, à la suite d'un discours du pape Benoît XVI le 12 septembre, le monde islamique s'est senti unanimement offensé. Il a fallut toute la diplomatie du Vatican ainsi que les regrets et précisions du pape lui-même pour calmer les foules. Lors de son voyage à Ratisbonne, Benoît XVI a...

La Sainte Tunique de Jésus est un faux

Conservée au sein de la Basilique Saint Denys à Argenteuil, le mystère de la relique est enfin révélé. Peu connue du public, elle est aussi importante pour les croyants que le "suaire" de Turin. Le mythe veut que le Christ ait porté cette tunique lors de son chemin de croix. Depuis des siècles, elle est adulée par des millions de chrétien.

Le Vatican restitue de saintes reliques

Le pape Jean Paul II, soucieux d'apaiser les tensions entre les catholiques et les autres chrétiens, orthodoxes notamment, a remis samedi à Bartholomée Ier, patriarche de Constantinople, des reliques des saints Jean Chrysostome et Grégoire de Nazianze. Selon les orthodoxes, ces reliques avaient été emportées par les Croisés lors de la prise de Constantinople par les Croisés en 1204. Le Vatican soutient de son...

Le Penacho doit revenir au Mexique

Le président mexicain a demandé à l'Autriche la restitution d'une couronne préhispanique exposée à Vienne. Le Penacho est une couronne de plumes multicolores de quertzal (oiseau au plumage vert et rouge en voie d'extinction) et incrustée de pierres précieuses. Ladite couronne avait été offerte avec 157 autres pièces par l'empereur aztèque Moctezuma (1466-1520) au conquistador Cortes qui la...

Découverte de sites mayas

41 sites de production de sel, datant de l'ère maya, ont été découverts au Bélize (ex-Honduras-Britannique) La découverte, faite sur les côtes du Bélize (sur l'Atlantique) montre pour la première fois l'étendue de la production de sel destinées à alimenter les grandes cités urbaines mayas de l'intérieur. Outre les vestiges de bâtiments de bois, les archéologues ont...

Info complémentaires

Services et Infos