Données personnelles M'enregistrer Connexion aux pages perso et au forum ! icon
  1. La Sainte Tunique de Jésus est un faux

La Sainte Tunique de Jésus est un faux

Illustration de l'article : La Sainte Tunique de Jésus est un faux
Sainte tunique de Jésus à Argenteuil

Conservée au sein de la Basilique Saint Denys à Argenteuil, le mystère de la relique est enfin révélé. Peu connue du public, elle est aussi importante pour les croyants que le "suaire" de Turin. Le mythe veut que le Christ ait porté cette tunique lors de son chemin de croix. Depuis des siècles, elle est adulée par des millions de chrétien.

Que vont-ils penser de cette annonce.

Il est écrit dans l'évangile de St Luc qu'après la crucifixion du Christ, ses "partisans" se partagèrent ses vêtements. Ainsi fut sauver, une première fois, la fameuse tunique.

Vers 590, elle refait surface à Jaffa. Là, les évêques d'Antioche, de Jérusalem et de Constantinople s'en emparent et la ramènent dans la ville sainte, où est également conservée la Sainte Croix. Elle est emporté plus tard par les Perses comme butin de guerre.

Les byzantins, perpétuellement en guerre contre leur gênants voisins, la récupèrent et la transporte au coeur de leur royaume, dans la grande Constantinople jusqu'à la fin du IXe siècle. C'est à cette époque que l'empereur Constantin VI, l'offre à Charlemagne.

La Sainte Tunique est alors envoyé au monastère d'Argenteuil où, malgrès plusieurs pillages, elle restera jusqu'à aujourd'hui.

La légende veut que la relique ait été conservé pratiquement intact jusqu'à la Révolution française. Lors de cette période difficile pour les lieux de culte, M. Ozé, curé d'Argenteuil découpa des morceaux de la tunique afin de les donner aux fidèle et cacha le reste dans le jardin du presbytère jusqu'en 1795.

Dernièrement, des chercheurs du CEA, assistés du curé de la paroisse, purent prendre un morceau de l'étoffe afin de l'examiner. Après de nombreux tests au carbone 14, il fut révélé que le morceau de tissu analysé ne datait pas de l'époque du Christ. Avec plus de 95% d'exactitude, les chercheurs annonce l'origine de la Sainte Tunique vers la fin du VIe siècle.

Cette annonce qui risque de déplaire aux fidèles les plus durs, donne enfin une réponse à l'énigme. Par la même, cette découverte permet désormais de connaitre l'existence d'une tunique de l'époque mérovingienne en très bon état de conservation.

""
08 décembre 2004 à 21:43
Par



Opinions sur "La Sainte Tunique de Jésus est un faux"

Protection En quelle année est-on ?

Informations
Validation Votre adresse IP : 54.224.197.86, sera conservée tant que votre commentaire sera publié.

24 mai 2008 à 11:43

Peu importe de plaire ou de déplaire aux plus durs fidèles, ces dernier ayant la Foi cela ne remet rien en cause pour eux.
Soyons juste précis et ajoutons que le test au C14 peut ne pas âtre exacte. D'une part 5% d'erreur demeurent et d'autre part le test peut âtre faussé par des pollutions bactériennes, ou autres corps étrangers, pollens, suie ..... Si le propre mâme de la Foi est de ne pas remettre en cause, pour la science cela est religion, donc n’assenons pas de vérité dès lors qu’un examen scientifique peut présenter des résultats faussés.


29 octobre 2008 à 13:14

Certes, un résultat peut toujours âtre erroné, néanmoins, j'imagine que les scientifiques ont pris toutes les précautions pour obtenir le morceau de tunique le plus originel possible.


30 novembre 2008 à 14:47

Quelque chose m'intrigue : 3 tests au carbone 14, 3 résultats "sûrs à 99%", et ... 3 périodes différentes ! Vers 600 avec +/- 10 ans d'écart, vers 800 avec +/- 10 ans d'écart, et 1200 avec +/- 10 ans d'écart...

J'en perd mon scientifisme aigüe !


03 décembre 2008 à 00:59

Et oui...
Les tests au C14 sont toujours exactes. Reste à savoir ce que l'on a testé. Un morceau originel ou un bout rapiécé 800 ans plus tard.

De toute façon, tant que le Vatican n'autorisera que de "mini test", cela entretiendra la légende...


17 mai 2009 à 20:04

Bonjour,
Le propre d'une religion c'est la croyance. Si on explique scientifiquement les miracles, cela veut dire qu'ils ne sont pas exceptionnels. La tunique est la tunique du Christ, ou alors faisons une étude scientifique sur l'immaculée conception, Jésus ressuscité, Jésus marche sur l'eau, La multiplication des pains.Aucun de ces miracles ne résiste à la science. Pourtant les deux données fondamentales de la science l'infini de l'espace et du temps sont incompréhensibles pour la raison humaine. Croyons donc !

En savoir plus :
Le linceul de Turin et la tunique d'Argenteuil : Le point su

Critères de recherche :

Catégorie :
Etudes & Analyses



Articles Connexes

Une petite chapelle entre dans l'histoire

C'est au coeur d'un village de moins de milles habitants, Beaumont-de-Pertuis, qu'une équipe de restauration vient de mettre au jour une magnifique fresque du XIIe siècle. Ces peinture romanes dormaient depuis le XVIIe siècle sous un nouveau décors "plus dans l'air du temps", lui même recouvert partiellement au cours du XIXe au niveau de l'abside. Ces dessins pourraient être les plus anciens décors romans peint en Provence selon les historiens sur places.

Les sarcophages d'Angers

Si le site d'Angers est occupé depuis plus de 400 000 ans, il faut attendre les premiers peuples celtes pour qu'un réel village sorte de terre. Point d'appui sur le Loire, le lieu prospère rapidement et devient un important centre de commerce, si bien que lors de l'occupation romaine, les nouveaux maitres des lieux créent une véritable cité avec rues pavées, arènes et thermes. La période trouble post romaine...

Rendez-nous notre icône

C'est l'histoire d'une icône du VIe siècle vendue aux enchères en 2003 à Avignon pour 45 000 euros et qui en vaut aujourd'hui 1,5 million, une pièce exceptionnelle que le Louvre regrette d'avoir laissé échapper outre-Manche. La transaction s'était pourtant déroulée dans des conditions sérieuses. C'est un marchand anglais de renom, Richard Temple, qui a fait l'acquisition de cette...

Mochicas: le mystère des sacrifices

Les analyses génétiques ont tranché. Les Moches, ou Mochicas, qui ont érigé une civilisation brillante en Amérique du Sud il y a 1500 ans, sacrifiaient bel et bien d'autres Moches... mais pas les leurs ! On connaît fort peu de choses d'eux, en dépit de leurs talents artistiques indéniables (céramiques), de leur parfaite maîtrise métallurgique (réalisation d'alliages utilisés pour...

Le Saint-Suaire de Turin

L'authenticité du Saint-Suaire de Turin est une nouvelle fois remise en cause. Le magazine Science et Vie explique dans son édition de juillet avoir fabriqué un faux du linge censé avoir enveloppé le corps de Jésus-Christ, à partir d'une technique médiévale. Selon des tests au carbone 14 réalisés en 1988, le linceul daterait de 1260 à 1390 après Jésus-Christ, avec un taux de certitude de...

Info complémentaires

Services et Infos